je vacille...

... Dans ma détermination parce que la situation devient intenable !
[attention gros mots]
J'avais écrit en novembre 2016 que je voterai blanc avec l'espoir d'une prise de conscience des politiques encore possible, pauvre naîve.
Alors je devrai être encore plus forte dans ma détermination ?
Hé bien non, je vais choisir par défaut, PAR OBLIGATION ! Ah elle est belle la démocratie où l'on vote par obligation, ça me rappelle quelque chose non ?
On est arrivé à un point ou si vous annoncez que vous allez voter blanc, on ne vous laisse même plus parler, car vous êtes un danger pour la démocratie. Il arrive, puissance 10, ce qui s'annonçait déjà et qui est insupportable : "Tu veux Marine Le Pen au pouvoir ? ce sera de ta faute !" Vous pourrez répondre non dans les deux cas, ça ne servira à rien le raisonnement est binaire.
En 2002, j'ai voté, dans les mêmes conditions, avec la promesse que, non, ça n'arriverait plus jamais, bla bla bla... Le FN a continué à monter tranquille, sans que rien ne soit fait, parce qu'on avait sauvé la France, ça n'arriverait plus jamais, bla bla bla...
2017, il faudrait que l'on sauve à nouveau la France des français ? Non pas à cause des politiques, aucun n'a reconnu que c'était de sa faute, non voyons, c'est de la faute des français, des fachos en puissance.
En ce moment c'est l'overdose, on nous explique que le Front National c'est pas bien, comme si on ne le savait pas !
Mais arrêtez ! bon sang arrêtez de me dire qu'il faut faire barrage, je ne suis pas un  castor, je veux bien faire barrage mais donnez-moi de bonnes raisons, des vraies raisons !
Des raisons autres que le "vote contre", moi je veux voter POUR ! 
Que le candidat de la soi-disante démocratie fasse des efforts tende la main, RECONCILIE, fasse des propositions, .... Convainquez-moi de voter pour un gouvernement qui fera en sorte de changer, de prendre les gens en considération, de leur accorder un peu, pas pour des politiques qui ont tourné et retourné leur veste, ont abandonné un candidat élu à des primaires pour se rallier à un candidat qui ne s'est jamais confronté à  un seul mandat de terrain, qui va composer un gouvernement avec ... ceux qui y sont déjà ? Un candidat qui va continuer à laisser la situation se dégrader ? Tranquille pépère, de toutes façons les français sont des veaux le Général l'avait dit, ça doit être génétique, alors vous comprenez, ma brave dame, on n'y peut rien...C'est comme ça !
Beaucoup de mes amis me disent, vote contre, et on rattrapera ça aux législatives ! Bin voyons ! Et la marmotte... Là c'est eux qui sont naïfs ! J'ai lu que, déjà, certains politiques estimaient qu'avoir trahi le candidat élu des primaires ne devait pas jouer sur leur investiture aux élections législatives.
Si ça passe dimanche 7 mai, on oubliera, on recommencera les mêmes erreurs, d'autant plus qu'aucun des deux candidats encore en lice n'a dit qu'il changerait quelque chose à propos du vote blanc/abstention/nul et qui totalise plus que le premier des candidats :


Et en 2022, il se passera quoi ? La même ? et on recommencera ? Toujours un peu plus desespérés on laissera faire ? Laissant toujours un peu plus de gens sur la route. Oh bien sur ! On va veiller, manifester, toujours un peu moins nombreux dans des manifestations de plus en plus violentes ?

Malgré tout ça, je me suis résolue, vous avez gagné :
je vais voter pas blanc,
je vais voter pour ce qui est le moins pire,
je vais voter par dépit,
je vais voter pour qu'on me fiche la paix,
je vais voter parce que je n'en peux plus,
je vais voter pour stopper cette violence qui déchirent mes amis,
je vais voter parce que mes amis ont peur,
je vais voter parce que j'aime mes amis,
je vais voter parce qu'il n'y a plus moyen de débattre,
je vais voter parce que je ne m'en fiche pas,
je vais voter parce que j'abandonne,
je vais voter parce que je n'abandonne pas,
je vais voter parce que j'y crois,
je vais voter parce que je n'y crois plus,
je vais voter parce qu'il n'y a rien d'autre,
je vais voter la mort dans l'âme,
je vais voter MAIS putain qu'est-ce que ça me fait chier,
je vais voter et rejoindre les bien-pensants, les moralisateurs, les gens qui savent ce qui est bien pour nous
Voilà vous êtes contents ? Hein parce que vous avez intérêt à l'être et que je saurais vous le rappeler !
Par contre vous comprendrez que je ne me joindrai pas à vous pour faire la fête, et ne venez pas commenter en vous lamentant sur la banalisation du fascisme parce que beaucoup ne se réjouiront pas de cette victoire !
Ne venez pas me faire chier parce que vous me soupçonnez d'intolérance à l'égard de mon prochain !

Commentaires

Claude Mery a dit…
Vous dites ne plus en pouvoir et vous tartinez un chapitre sur vos humeurs. Bref vous avez encore la force de vous plaindre avec grâce. Si le vote modéré vous insupporte, pas de problème il y a des clients pour vous. Vous allez vous régaler dans les réunions du FN.
Sophie bib a dit…
Binaire,j'ai écrit binaire vous confirmez ! Je vous ai répondu sur twitter et je suis alléé voir votre profil : fauché, déçu, médiocre, ... Je vous invite à passer votre chemin si "mes vapeurs" vous déplaisent.
Anonyme a dit…
La magie de l'isoloir, c'est que vous pourrez vous reconnecter avec vous-même, sans presson sociale.
Célie a dit…
Très bien cet article. Je suis pour beaucoup d'accord, même si je n'arrive pas aux mêmes conclusions que toi. Pour moi ce sera blanc ou abstention mais très probablement abstention. Parce que je suis convaincue qu'au final, Le Pen ou Macron ce sera la même merde. Ils nous entraîneront, l'un comme l'autre, droit dans le mur.
Alors je comprends que les gens aient si peur du grand méchant monstre FN qu'ils en arrivent à insulter leurs voisins. Mais ce qu'ils ne voient pas, mais ce que je sais, moi, et ce dont toi tu as l'intuition, c'est que ce sont ces voisins là, insultés, raillés, qui vont les sauver.
Pour moi cette bataille est perdue, tant pis. Il y en a d'autres. Et elles commencent tout de suite, dans notre vie de tous les jours, dans la rue et lors des législatives.
Je n'irai pas voter Macron parce que je ne peux pas. Voter pour quelqu'un qui est anti-peuple, anti-pauvre ou votre pour quelqu'un qui est anti-immigrés ? Quelqu'un peut m'expliquer la différence ?
J'ai bien pensé à voter blanc aussi (j'hésite encore) parce que le droit de vote blablabla. Ou mais c'est accepter de jouer à un jeu dont je n'accepte plus les règles et auquel je ne veux plus jouer. Je trouve donc légitime, en tant que citoyenne politisée et engagée de me poser la question.
Alors très chère Desperate, je t'applaudis d'avoir réfléchi à tout cela, et de l'écrire. Fait selon ton cœur, pour ta raison je te le redis les luttes il y en a d'autres dès maintenant.
Et n'écoute pas ceux qui ne comprennent pas. Ils se calmeront tout seul.
Je t'embrasse.
Célie.
Sophie bib a dit…

Et oui, Anonyme, je peux encore changer d'avis dans l'isoloir seule avec moi-même sans pression et ... Grâce à des gens comme Célie

Articles les plus consultés